La planète Mercure, informations rapides




Mercure est la planète la plus proche de notre Soleil, elle est également la plus petite et celle qui semble la plus désolée : un peu plus grande seulement que notre Lune, elle dispose d'une couche atmosphérique tout aussi fine, incapable d'arrêter les météorites et de participer à l'érosion des sols. La surface de Mercure ressemble donc beaucoup à celle de la Lune : poussiéreuse, bardée de cratères, les températures à la surface éclairée par le soleil atteignent les 400°C, tandis que celles de la surface plongée dans l'obscurité descendent très en dessous de 0°C.

Informations rapides

Astronomie

  • Mercure est la planète la plus proche de notre Soleil, entre 46 et 70 millions de km du soleil (entre 0,31 et 0,46 fois la distance Terre-Soleil).
  • Mercure possède l'orbite la plus excentrique (voir-ci dessus, presque du simple aphélie au double, périhélie)
  • Un jour (une rotation) sur Mercure vaut environ 59 jours terrestres.
  • Une année sur Mercure vaut environ 89 jours terrestres.
  • Pour ces deux raisons précédentes, les périodes de révolution et de rotation entrent en résonance 3/2. Des phénomènes très intéressants s'y déroulent alors : dans le ciel de Mercure, on peut parfois voir le soleil se lever, puis se recoucher et se relever à nouveau! Un jour solaire (une journée d'ensoleillement + une nuit) vaut par ailleurs 176 jours terrestres. La résonance des périodes explique aussi que l'on aie cru pendant longtemps que Mercure ne présentait toujours que la même face au soleil.
  • Mercure n'a pas de lunes, ni d'anneaux.
  • Depuis l'éviction, au rang des planètes, de Pluton, Mercure est la plus petite des planètes de notre système solaire, atteignant un rayon de 2439,7 km, soit un peu plus d'un tiers du rayon terrestre.
Apparence et composition
  • Mercure est une planète de Silicate, un type de planète tellurique comme l'est la Terre.
  • Mercure possède une très fine atmosphère (une exosphère), composée majoritairement de dioxygène, de sodium, de dihydrogène, d'hélium et de potassium, provenant d'atomes soufflée par les vents solaires et des restes de micrométéorites s'écrasant sur la planète.
  • Seules deux missions et deux sondes ont survolé de près Mercure : Mariner 10 en 1974-1975, et Messenger, en orbite autour de la planète depuis 2011.
  • Le soleil parait 3 fois plus gros dans le ciel de Mercure, que dans notre ciel terrestre.
  • Mercure possède un énorme noyau métallique (principalement du fer) d'une taille comparable à celle de la Lune, qui en fait la planète la plus dense de notre système solaire.
Autres
  • Il n'y a aucune preuve d'une vie sur Mercure, et l'on peut comprendre pourquoi : la surface ensoleillé peut voir ses températures grimper à plus de 430°C, tandis que la face plongée dans l'obscurité peut descendre à près de -180°C.
  • Mercure à une inclinaison moyenne par rapport aux autres planètes du système solaire, de 7°. Pour cette raison, le fond de certains cratères des pôles ne voient tout simplement jamais le soleil!
  • Mercure a été observée pour la première fois en 1631 par Galilée et Thomas Harriot.
  • On a découvert en 1991 que certains de ces cratères au fond plongé dans l'obscurité permanente, contenaient de la glace.
  • Mercure est le nom du dieu romain du commerce, l'équivalent du messager des dieux (Hermès) dans les croyances de la Grèce antique.
  • On pense que lors de la formation des planètes, Un objet de taille presque équivalent à une planète, Caloris, a percuté Mercure, créant un cratère de près de 1000 km de diamètre, qui a entraîné la formation de gigantesques fissures concentriques, et peut-être, la formation de véritable plaines de plomb fondu. L'évolution tectonique de Mercure s'est arrêtée un milliard d'année après sa naissance. Depuis, seules de nouveaux impacts modifient sa surface.