Les planètes du système solaire




8 planètes connues orbitent autour du Soleil au sein du système solaire, parmi lesquelles notre Terre, faisant partie des planètes telluriques intérieures, ainsi que 4 autres planètes, géantes gazeuses et définies comme extérieures. De petites planètes nommées planètes naines, telles que Pluton, gravitent également autour du Soleil.

Planètes telluriques

Les 4 planètes dites "internes" gravitent autour du soleil à une distance relativement faible. De la moins éloignée à la plus éloignée, on trouve Mercure, Vénus, notre Terre, et Mars

Ces planètes, également définies comme telluriques, ont une composition dense de nature rocheuse (silicates) et métallique (fer, nickel), ne possèdent que peu ou pas de satellites naturels, ni de système d'anneaux. Leur surface est solide et elles ne comportent que peu d'éléments volatils. Elles se structurent généralement sous la forme d'un noyau métallique, d'un manteau de roche et d'une croûte solide, ainsi que d'une fine atmosphère (à l'exception de Mercure dont l'atmosphère a pu être soufflée par les vents solaires).

Du fait de ces caractéristiques, les planètes telluriques présentent des cratères d'impact et les signes d'une activité tectonique présente ou passée (volcans, failles...). Leur taille est modeste en comparaison aux géantes gazeuses.

Planètes gazeuses

Les géantes gazeuses, dites "planètes externes", gravitent autour du soleil à une distance relativement élevée. De la moins éloignée à la plus éloignée, on trouve Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune.

Jupiter et Saturne sont essentiellement composées de gaz (à 90%, hydrogène et hélium), Uranus et Neptune pourraient posséder un noyau rocheux de la taille de la Terre, recouvert par un manteau visqueux mélange de fluide et glace d'eau, de méthane et d'ammoniac, ainsi qu'une couche d'hydrogène et d'hélium.

Les planètes gazeuses possèdent une atmosphère épaisse et ne présentent pas vraiment de croûte solide, on n'y trouve donc pas de traces de cratères ou d'activité tellurique. Elles sont également peu denses, mais aussi très volumineuses : de ce fait, elles comptent pour plus de 99% de la masse qui orbite autour du Soleil.

Planètes naines

Les planètes naines sont des objets célestes de taille suffisamment importante pour ne pas être considérées comme de petits corps (astéroïdes, comètes...), mais trop petites pour qu'on les considère comme des planètes à part entières.

On compte actuellement 5 planètes naines dans le système solaire :  Cérès, Pluton, Hauméa, Makémaké et Éris. Plusieurs autres objets célestes tels que Charon et Sedna dont les tailles avoisinent, respectivement, 1250 et 1000 km de diamètre, pourraient vraisemblablement faire partie de la catégorie des planètes naines.

Ces planètes sont considérées comme des agrégats en équilibre hydrostatique sous forme sphérique ou pseudo-sphérique, n'ayant pas capturé les autres corps dans leur voisinage : leur masse est suffisante pour modeler leur forme, mais insuffisante pour provoquer l'agrégation rapide des petits corps à proximité, comme l'ont fait les planètes.

Leur composition et leurs caractéristiques astronomiques varient. Certaines possèdent des satellites, la majorité se trouve au delà de l'orbite de Neptune.

Planètes hypothétiques

Certaines anomalies (gravitationnelles, principalement) ont conduit quelques scientifiques à spéculer l'existence d'une ou de plusieurs planètes encore inconnues, au delà de l'orbite de Neptune. Aucune observation n'en a été faite et aucune preuve n'a été avancée à ce jour. Plusieurs hypothèses (notamment, celle de la super-Pluton) bénéficient néanmoins de travaux de simulation suggérant la possibilité de l'existence d'une ou plusieurs de ces planètes encore inconnues.