Les objets du système solaire




Le système solaire ne se limite pas au Soleil, aux planètes et aux planètes naines : de nombreux objets tels que comètes et astéroïdes, parfois regroupés en nombre considérable, gravitent autour des astres, ou flottent plus ou moins librement dans notre espace stellaire.


Du moins éloigné au plus éloigné du Soleil, on trouve ainsi : 

La Ceinture Mercurienne et les Vulcanoïdes

La Ceinture Mercurienne serait une zone orbitale située entre 0,08 et 0,21 UA dans laquelle pourraient évoluer de petits astéroïdes (hypothétiques), les Vulcanoïdes, dans une orbite relativement stable. D'une taille comprises entre 100 mètres et 6 km de diamètres, de tels astéroïdes pourraient contenir une forte proportion métallique.

Les Astéroïdes IEO

Il s'agit d'astéroïdes dont l'orbite est constamment à l'intérieur de celui de la Terre (avec, donc, un rayon maximum inférieur à 0,983 UA). On les appelle également astéroïdes apoheles. On en a détecté 13 (données mises à jour en février 2014) pour l'instant, dont 10 croisent l'orbite de Vénus, 4 croisent celle de Mercure.

La Ceinture d'astéroïdes

La ceinture (principale) d'astéroïde est une zone située entre Mars et Jupiter, contenant de nombreux astéroïdes (la majorité d'entre ceux recensés) dont la plupart se regroupent sur une orbite solaire comprise entre 2 et 3,3 UA. La masse totale de ces astéroïdes est estimée à 4% de la masse de la Lune terrestre. Toutefois, leurs compositions en font d'excellentes sources de matières premières : les astéroïdes les plus éloignés se composent majoritairement de carbone, les plus proches de roches (silicates). Vers l'orbite 2,7 UA, de nombreux astéroïdes pourraient être constitués majoritairement de métaux.

Parmi ces astéroïdes, plusieurs atteignent des tailles considérables de l'ordre de 100 km de diamètre, et probablement plus d'un million atteignent 1 km. 4 objets particulièrement massifs, Cérès, Vesta, Pallas et Hygée, dépassent 400 km, et constituent la moitié de la masse de la ceinture. Cérès, de diamètre 950 km, est le seul suffisamment massique pour que sa gravité en arrondisse la forme. Il est par ailleurs considéré comme une planète naine. Environ un tiers des astéroïdes se regroupent en familles possédants des caractéristiques orbitales similaires. La ceinture contient également des comètes constituées de glace d'eau.

Ces astéroïdes pourraient s'être formés durant la période d'accrétion du système solaire. Jupiter, trop proche, aurait empêché l’agrégation dans cette zone. Malgré le nombre important d'astéroïdes, la zone de la ceinture est si large que les collisions sont peu fréquentes, et les astéroïdes, très espacés.

Les astéroïdes Troyens

Certains astéroïdes se sont regroupés aux points de Lagrange de la Terre, Mars, Jupiter, Neptune et Uranus.

Les comètes

Ce sont de petits corps célestes de quelques km de diamètres, composés d'un noyau de glaces volatiles et de poussières, présentant une orbite très excentrique qui les amènent généralement très proches du soleil en périhélie et dans le système solaire externe, au delà même de Pluton, en aphélie. Nombre d'entre elles pourraient provenir du Nuages d'Oort (comètes à longue période) ou de la Ceinture de Kuiper (courte période). Lorsqu'elles passent dans le système solaire interne, les comètes sont reconnaissables à leur queue, résultant de la sublimation et l'ionisation de ses composés par le soleil.

Les centaures

Entre 9 et 30 UA, c'est-à-dire entre les orbites de Saturne et Neptune, on trouve de nombreux corps glacés analogues aux comètes, dont certains atteignent un centaine de km de diamètre (250 environ pour Chiron).

La Région Transneptunienne

La Ceinture de Kuiper

Au delà de l'orbite de Neptune, région encore peu connue, un grand disque de petits corps composés de glace se situe entre 30 et 50 UA. Un peu plus loin et jusqu'à 100 UA apparaît un second disque. Cette ceinture analogue à la ceinture principale porte le nom de Ceinture de Kuiper, et contient certains objets dont la taille pourrait leur permettre une reclassification prochaine en planète naine, comme le sont Pluton et Eris.

On trouve ainsi déjà 4 planètes naines appartenant à la ceinture de Kuiper : Eris, Pluton, Makémaké et Hauméa, ces planètes possédant par ailleurs (excepté Makémaké) des lunes avec lesquelles elles forment des systèmes gravitationnels liés.

Les Nuages de Hills et d'Oort

Ces deux zones hypothétiques contiendrait des trillions d'objets dont pourraient être issues les comètes à longue période. Leur distance considérables (de l'ordre de 2000 à 50 000 UA, voire 150 000 UA) les rendent particulièrement difficile à observer.