Le Soleil, notre étoile




Le Soleil est l'étoile la plus proche de notre Terre, et l'astre qui nous influence le plus à travers le cosmos. Le soleil exerce sa force sur un groupe de planètes et de nombreux objets célestes, cet ensemble étant nommé Système solaire.

Le Soleil est une étoile, un astre brillant aux proportions gigantesques par rapport à ce que l'on peut voir sur Terre. Il est suffisamment imposant pour qu'on le distingue nettement dans notre ciel, malgré la distance à laquelle il se trouve.

C'est une étoile de type Naine Jaune, dont il existe (en proportion), peu d'exemplaires dans l'univers (environ 100 millions dans la Voie Lactée). C'est également une étoile solitaire, alors que de nombreuses étoiles forment avec un ou plusieurs compagnons, des systèmes binaires ou composés.

Données astronomiques

Diamètre moyen1,392 million de km
Circonférence4,379 millions de km
Surface6,09 millions de millions de km²
Volume1,412x1018 km3
Masse1,989x1030 kg
Distance Terre-Soleil149 597 870 km

Le Soleil représente à lui seul 99,86% de la masse du système solaire, les deux tiers restant étant composés par la planète Jupiter.

Composition et Structure

Le Soleil se présente sous la forme d'une boule de gaz en fusion composée à 74% d'hydrogène (en masse, mais 92% du volume!), à 24% d'hélium, ainsi que de faibles proportions (de la plus élevée à la plus faible) d'oxygène, de carbone, de fer, de néon, d'azote...

Le Soleil se structure en un cœur ou noyau solaire dense et très chaud (environ 15% du volume solaire), où se produisent les réactions de fusion nucléaire, une large mais stable zone de radiation (0,25 à 0,7 rayon solaire) dans laquelle circulent les photons et par laquelle s'échappe l'énergie thermique sous forme radiative, une zone de convection (0,8 rayon jusqu'à la surface visible) dans laquelle la matière se déplace par convection, évacuant ainsi la chaleur vers la photosphère, partie visible du soleil, épaisse d'environ 400 km.

L'atmosphère solaire est elle-même divisée en 2 structures : la chromosphère , relativement froide (5000 à 7000 °K) épaisse de 1000 à 2000 km, qui voit naître les protubérances solaires, et la couronne solaire (chaude, supérieure au million de degré K).

Au delà de la couronne et jusqu'aux confins du système solaire, l'Héliosphère représente la partie de l'espace (englobant notamment tous les objets soumis à l'influence gravitationnelle du soleil) dans laquelle le soleil exerce son influence sous la forme des vents solaires.

Activité

Outre les phénomènes de fusion, de radiation et de convection, le soleil est le siège d'une activité électromagnétique intense due notamment aux différences de rotation de ses éléments. Le Soleil étant constitué principalement de plasma et de gaz (non solide, peu visqueux), le déplacement de ses éléments engendre des champs magnétiques qui se tortillent au gré des mouvements de masse.

Dans la zone de convection, les effets du magnétisme peuvent s'observer à travers les tâches solaires : le magnétisme perturbe la convection, et en résultent des zones qui se refroidissent plus que d'autres.

Dans la couronne, les champs magnétiques interviennent dans la formation des vents solaires, des éruptions de particules suivant les lignes de champs magnétiques et s'échappant radialement vers l'espace, dont les effets sont visibles sur Terre, à travers les Aurores polaires (boréales et australes).